Categories
Aide Explication How-To Tutoriel

F-Droid, apps libres sur votre mobile

Les logiciels libres sont vraiment intéressants, je vous en parlais ici mais concrètement très peu de logiciels libres sont disponibles sur le Play Store, le magasin d’applications “officiel” de Google.

Heureusement il existe des alternatives et pour les logiciels libres sous Android F-Droid est incontournable.

Présentation :

F-Droid est un dépôt de logiciels libres fonctionnant sur Android, F-Droid est maintenu par F-Droid Limited, une compagnie Anglaise dédiée au support du dépôt et de son application.

Toutes les applications sont accessibles via le site F-Droid situé ici mais vous pouvez également utiliser une application qui donne accès aux logiciel et permet de les mettre très facilement à jour.

F-Droid est donc une communauté du logiciel libre dédiée à Android.

Installation :

Il est bien plus pratique d’installer l’application en suivant ce lien ou en scannant le QR code :

Notez que par défaut l’installation d’applications de sources inconnues est bloquée sous Android pour la débloquer il faudra soit autoriser l’application Sous Android 9 & 10.
Sinon se rendre dans les paramètres du téléphone puis dans la section Sécurité chercher “autoriser l’installation depuis une source inconnue“.

Notez qu’il faut toujours s’assurer de l’origine de telles applications avant de les installer.

Une fois que F-Droid est présent sur votre téléphone vous avez accès à des milliers d‘applications libres, gratuites donc mais sans pistage ni publicités !

Apps indispensables :

Simple Apps, une suite d’applications simples et fonctionnelles qui comprends un agenda, un gestionnaire de contacts, .

Mais c’est aussi plein d’autres applications sympas :

En utilisant ces applications vous vous assurez de leur gratuité mais également de la pérennité de vos données car aucun pistage ne sera fait sur vos usages et vous conserverez vos droits sur vos données, que demander de plus ?

Sources :

Categories
Aide Explication Opinion

Qu’est ce qu’un logiciel libre ?

Sur ce blog j’ai décidé de favoriser les logiciels libres, mais au fond qu’est ce qu’un logiciel libre, pourquoi les recommander et en quoi ce sont d’excellentes alternatives ?

Logo du projet GNU, initiateur du mouvement du logiciel libre.

Définition :

Voici la définition telle que décrite sur la page Wikipédia consacrée aux logiciels libres :

Un logiciel libre est un logiciel dont l’utilisation, l’étude, la modification et la duplication par autrui en vue de sa diffusion sont permises, techniquement et légalement, ceci afin de garantir certaines libertés induites, dont le contrôle du programme par l’utilisateur et la possibilité de partage entre individus.

Mais encore :

Les logiciels libres constituent une alternative à ceux qui ne le sont pas, qualifiés de « propriétaires » ou de « privateurs ». Ces derniers sont alors considérés par une partie de la communauté du logiciel libre comme étant l’instrument d’un pouvoir injuste, en permettant au développeur de contrôler l’utilisateur.

Un logiciel libre est avant tout un mouvement social basé sur les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité, il est souvent confondu avec les logiciels gratuits dits “Freewares” ou “Gratuiciels” alors qu’il s’agit en fait de logiciels propriétaires gratuits dont le code source n’est pas accessible.

Les logiciels libres sont également souvent confondu avec l’open-source mais l’open source décrit des logiciels :

Dont la licence respecte des critères précisément établis par l’Open Source Initiative, c’est-à-dire les possibilités de libre redistribution, d’accès au code source et de création de travaux dérivés. Mis à la disposition du grand public, ce code source est généralement le résultat d’une collaboration entre programmeurs.

Ce qui est important de retenir c’est un logiciel Open-Source n’est pas forcément un logiciel libre mais c’est souvent le cas.

Critères :

Un logiciel libre doit respecter strictement ces critères numérotés de 0 à 3 pour la Free Software Foundation :

  1. la liberté d’exécuter le programme, pour tous les usages ;
  2. la liberté d’étudier le fonctionnement du programme et de l’adapter à ses besoins ;
  3. la liberté de redistribuer des copies du programme (ce qui implique la possibilité aussi bien de donner que de vendre des copies) ;
  4. la liberté d’améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public, pour en faire profiter toute la communauté.

L’accès au code source est une condition d’exercice des libertés 1 et 3.

Intérêt :

Au delà des définitions du logiciel libre il est important de noter que son usage n’a pour l’utilisateur que des bénéfices selon moi :

En effet l’usage de ce type de logiciels est sécurisé par nature, il donne aussi la liberté, via ses formats ouverts, de décider quel logiciel utiliser en totale opposition aux logiciels fermés et propriétaires qui ne donnent que rarement la possibilité d’exporter ses données vers d’autres logiciels ou formats.

Le logiciel libre permet aussi de s’assurer que nos données soient exploitables sur une grande longévité, les logiciels libres sont rarement abandonnés, ils n’ont pas du tout la même dynamique que les logiciels commerciaux qui peuvent par exemple être abandonnés pour des raisons purement économiques.

La communauté est également une part essentielle de l’intérêt des logiciels libres car elle permet l’entraide (finalement ce blog en fait un peu partie non ?), le développement des logiciels qui sont souvent réalisés sur le temps libre des développeurs mais elle participe aussi à la sécurité intrinsèque des logiciels libres car leur code source est ouvert.

Cela signifie que toute personne peut regarder comment fonctionne le logiciel concrètement et cela garanti qu’aucune porte dérobée n’est cachée dans le logiciel ou toute autre surprise désagréable.

Par exemple récemment l’examen du code source de Chromium a permis de mettre à jour un nouveau système de pistage je vous en parle plus en détails ici.

En résumé l’usage du logiciel libre permet de reprendre le contrôle sur vos données et vies numériques.

Exemples :

Les logiciels libres sont en fait partout quelques exemples pour vous le démontrer :

Les logiciels libres sont également des composants critiques de l’infrastructure d’Internet :

  • Apache & Nginx affichent les pages de la majorité des sites que vous visitez.
  • BIND, OpenSSL, Postfix, Git des noms qui vous sont peut-être inconnus mais qui composent nombre des services qui font partie de notre quotidien sur Internet.

Aller plus loin :

Comme je vous l’expliquais la communauté est une partie très importante de l’esprit du logiciel libre, par exemple le réseau Framasoft et la communauté Ubuntu sont très connues en francophonie, la Free Software Foundation, la fondation Mozilla sont d’autres communautés fédérées autour de la même idée qu’un logiciel ne doit pas déposséder ses utilisateurs, bien au contraire !

Sources :

Categories
Aide How-To Tutoriel

Gérer ses logiciels avec Chocolatey sur Windows

Gérer ses logiciels sous Windows est souvent une tâche ardue; entre leur nombre de plus en plus important sur nos ordinateurs, les tentatives de malandrins de contrefaire les sites officiels des éditeurs de logiciels et les problèmes pouvant survenir lors de l’installation de ceux-ci, on peut le dire :

Installer un logiciel est devenu une épreuve; cruciale dans la sécurité et la stabilité de notre ordinateur, il ne faut pas la négliger. Mais au final pourquoi ne pas confier cette tâche à l’ordinateur lui-même ?

Certains logiciels requièrent d’autres logiciels pour fonctionner, en l’absence d’un système de dépendances tel que présent depuis de nombreuses années sur les systèmes de type Unix et Linux il peut être vraiment très compliqué de maintenir et installer des environnements logiciels complexes sur Windows.

Chocolatey, le gestionnaire de paquets sous Windows :

Heureusement certains dévelopeurs conscients de la problématique ont conçu un Framework mimant les fonctionnalités de gestion de paquets présentes sous Linux/Unix depuis des années : Chocolatey.

Chocolatey fonctionne sur Powershell et permet de gérer ses logiciels sous Windows très facilement, des options très poussées permettent même la gestion logicielle sous Windows en entreprise.

Chocolatey est la plus grande librairie de paquets disponible sous Windows et est Open-Source, pourquoi ne pas l’utiliser ?

  • Impossible de télécharger un logiciel contrefait
  • Mettre très facilement les logiciels à jour
  • Installation automatisée
  • Scriptable à souhait
  • Enfin une alternative à APT sous Windows !

Pré-requis :

  • Un ordinateur sous Windows 7 ou Windows 10.
  • Powershell 2.0 minimum (de base sous WIN10 & WIN7).
  • Une connexion Internet.
  • 10 minutes de votre temps.

Installer Chocolatey :

La première chose à faire est d’installer le Framework, c’est très simple :

Ouvrez une fenêtre Powershell en tant qu’administrateur, sous Windows 10 il suffit de presser en même temps la touche “Windows” et “X” puis de sélectionner “Démarrer Powershell en tant qu’Administrateur” :

L’UAC vous demande de confirmer l’action, c’est normal cliquez sur “Yes” :

Collez ensuite la ligne suivante dans votre console Powershell :

Set-ExecutionPolicy Bypass -Scope Process -Force; iex ((New-Object System.Net.WebClient).DownloadString('https://chocolatey.org/install.ps1'))
ça devrait donner ceci…

Appuyez ensuite sur Entrée et regardez le framework Chocolatey s’installer :

Une fois que le Framework s’est installé, fermez la fenêtre et ouvrez-en une autre (toujours en tant qu’administrateur) :

Chocolatey est désormais déployé sur votre PC, observons la syntaxe des commandes Chocolatey…

Syntaxe des commandes :

Chocolatey dispose d’une syntaxe très simple :

choco <commande> <nom du paquet>

Par exemple pour installer le paquet Mozilla Firefox :

choco install firefox

La commande précédente va chercher le paquet Firefox et va l’installer directement sur notre machine après confirmation :

Il faudra presser “y” puis enter pour continuer le script et installer Firefox…

Une fois que vous avez autorisé Chocolatey à procéder a l’installation de Mozilla Firefox il va se charger de le chercher sur le site officiel (gage de sécurité) et puis de l’installer sur votre ordinateur :

Mozilla Firefox est installé en une seule commande…

Voilà vous venez d’installer votre premier “paquet” sous Windows !

Notez qu’il est possible de donner l’autorisation à Chocolatey au moment de votre commande initiale, en y ajoutant simple “-y” à la fin :

choco install firefox -y

Avec l’argument “y” Chocolatey va directement procéder à l’installation sans vous demander confirmation.

Au délà de l’installation de paquets il est également possible de chercher avec la commande “search” :

choco search <nom du paquet>

Par exemple je recherche le paquet firefox ici :

Chocolatey liste tous les paquets contenant le mot “firefox” dans leur noms…

Une fois le paquet trouvé il ne me reste plus qu’à l’installer avec la commande “install”…

choco install <nom du paquet>

Notez qu’il est également possible de supprimer un logiciel avec la commande “uninstall” :

choco uninstall <nom du paquet> -y

L’argument “-y” pour rappel supprime toute demande et exécute l’action sans s’arrêter….

Sachez également qu’il est possible d’installer plusieurs logiciels en une seule commande :

choco install <logiciel1> <logiciel2> <...> -y

Il est donc possible d’installer tous les logiciels d’un PC en une seule commande voici un exemple :

choco install bleachbit crystaldiskinfo vlc aimp fsviewer jre8 adobeAIR adobereader notepadplusplus libreoffice unchecky teamviewer nettime -y

La commande précédente va donc installer :

  • Bleachbit (équivalent libre et gratuit de CCleaner)
  • Crystal Disk Info (utilitaire de test de disques)
  • VLC (faut-il vous le présenter ?)
  • AIMP (digne succésseur de Winamp)
  • Fast Stone Image Viewer (Visualisateur d’images)
  • Java 8
  • Adobe Air
  • Adobe Acrobat
  • Notepad++
  • Libre Office
  • Unchecky
  • Teamviewer
  • Net Time

Tous ces logiciels seront installés depuis leur site officiel, sans la moindre interaction et avec résolution de leur dépendances éventuelles, c’est pas beau ça ?

Il est donc tout à fait possible d’installer tous les logiciels d’un PC en une seule commande avec Chocolatey…

Dernièrement voyons une des options les plus intéressantes, la mise à jour de tous les logiciels installés avec Chocolatey en une seule commande :

choco upgrade all -y

Cette commande va mettre à jour depuis les sites officiels tous les logiciels installés avec Chocolatey; un moyen simple et efficace de tenir à jour son PC :

Mettre à jour tous les logiciels installés via Chocolatey…

Voilà je pense avoir fait le tour de ce Framework fabuleux et gratuit qui rends la gestion des logiciels sur PC très simple, sécurisée et efficace.

Remarques :

  • Chocolatey résous les dépendances

Si un logiciel A a besoin du logiciel B pour fonctionner, Chocolatey se chargera pour vous de l’installer, plus besoin de se prendre la te et savoir qu’il faut le logiciel B pour utiliser le logiciel A….

  • Chocolatey est gratuit et Open-Source

Les logiciels intégrés dans les dépôts de Chocolatey sont modérés et suivis par une communauté, les scripts sont Open-Source ce qui est un gage de sécurité et de stabilité.
En installant vos logiciels via Chocolatey vous avez la garantie de ne pas vous retrouver avec un logiciel contre-fait et qu’il sera à jour dans la plupart des cas.

  • Chocolatey est scriptable

Il est très simple de configurer une tâche planifiée qui mettra à jour vols logiciels quand vous le souhaitez…

Bref il est indispensable pour toute personne qui souhaite gérer ses logiciels de manière sécurisée et efficace.