Categories
Explication News Opinion Pétition

Pétition pour soutenir l’OTF

Historique :

  • 2012 Fondation de L’Open Technology Fund dans le cadre du projet pilote Radio Free Asia par le département d’état américain.
  • 2014 Collaboration avec Google et Dropbox pour créer l’association Simply Secure afin de faciliter l’usage d’outils respectueux de la vie privée.
  • 2017 l’élection de Donald Trump remet en question le futur de l’organisme.
  • 2019 L’Open Technology Fund devient une organisation indépendante à but non-lucratif.
  • 2020 l’administration Trump menace de supprimer les fonds pour l”Open Technology Fund.

Présentation :

Logo de L’Open Technology Fund

L’Open Technology Fund (OTF) est une organisation indépendante à but non-lucratif américaine qui a pour but de promouvoir les technologies qui permettent la liberté d’expression sur Internet.

L’OTF soutient des projets qui luttent contre la censure et la surveillance répressive, ce qui permet aux citoyens du monde entier d’exercer leur droit fondamentaux en ligne.

C’est en effet grâce à la recherche, au développement, à l’implémentation de technologies qui facilitent la libre circulation de l’information que l’OTF aide à sécuriser les utilisateurs les plus à risque. La communauté de l’OTF œuvre pour façonner Internet en tant que plateforme qui favorise une connexion sans entrave, facilitant le progrès social tout en renforçant les valeurs démocratiques fondamentales.

Une pétition ?

Cette pétition a pour but d’interpeller les membres du congrès américain afin d’empêcher l’administration Trump de geler les budgets alloués à l’Open Technology Fund ce qui mettrait en péril la subsistance de cette organisation.

Signer cette pétition ne prends pas longtemps et vous permet de vous faire entendre en tant que citoyens d’Internet car il est primordial de garantir un accès équitable à tout un chacun aux informations de manière sécurisée.

Faites un geste pour l’internet libre et la démocratie participative :

Sources :

Categories
Aide Explication How-To Tutoriel

Choisir un bon mot de passe

Aujourd’hui plus que jamais choisir un mot de passe sécurisé est crucial pour garantir l’intégrité de ses données, une bonne stratégie de mot de passe vous protège également lorsque vos données sont compromises et que l’un de vos mot de passe se retrouve dans la nature.
Voici quelques conseils et stratégies pour choisir un bon mot de passe.

Mot de passe fort

Un mot de passe robuste dispose de ces qualités :

  • Longueur de 8-12 caractère minimum

Plus un mot de passe est long, plus il est compliqué de le deviner.
Choisissez un mot de passe d’une longueur minimale de 8 caractères, il n’y a pas de maximum généralement mais pensez au fait que vous serez amené à le saisir plusieurs fois et que vous devez vous en rappeler.

  • Pas un mot du dictionnaire

Les attaques sur les mots de passe se basent justement sur des dictionnaires, mieux vaut choisir un mot ou un ensemble de mots fictif de cette manière les attaques basées sur les dictionnaires seront inutiles sur votre mot de passe.

  • Pas d’informations personnelles

Ne choisissez pas un mot qui serait facile à deviner lorsque que l’on vous connaît par exemple la date d’anniversaire de votre enfant; votre ville d’origine etc…

  • Utilisez des caractères spéciaux

Les caractères spéciaux rendent votre mot de passe encore plus compliqué à deviner ou à casser car cela décuple d’une manière exponentielle le nombres de tentatives nécessaires pour “casser” votre mot de passe automatiquement.

  • Mélangez majuscules et lettres normales

Changer la casse de vos caractères complexifie encore votre mot de passe, pas besoin de l’alterner sur chaque lettre mais rajouter une ou deux majuscules est une bonne chose.

  • Ajoutez des chiffres

Vous l’aurez compris plus il y a de types de caractères différents dans un mot de passe plus il sera complexe à deviner.

  • Utilisez des mots de passes uniques

Il est très important de choisir des mots de passe différent pour chaque compte, de cette manière si l’un de vos mots de passe est un jour compromis vous n’aurez pas à changer TOUS vos mots de passe sans parler du fait que vous aurez moins de risques de voir l’un de vos autres comptes piraté.

  • Soyez créatifs

Moins votre mot de passe n’est pas banal ou facilement devinable plus vous serez protégé, l’idéal est une phrase qui fait sens pour vous du moment que vous pouvez vous en rappeler et la taper facilement.

Par exemple si je reprends tous les conseils et que je les applique :

Le bricket bleu qui coupe 21 !

Ce mot de passe qui peut paraître simple est en fait un enfer à deviner et même a “casser” automatiquement, le site howsecureismypassword.net “Est-ce que mon mot de passe est sécurisé ?” estime que le temps nécessaire pour qu’un ordinateur parvienne à casser cet exemple parle de lui même :

Il faut être patient…

Aller plus loin

L’idéal pour gérer ses mots de passe est d’utiliser un gestionnaire de mot de passe, je déconseille d’utiliser un service en ligne pour ses mots de passe car ils peuvent être victimes eux aussi d’attaques et de fuites de données ce qui est déjà arrivé en fait.

Un gestionnaire de mot de passe permet d’automatiser la saisie et même la sauvegarde de tous vos mots de passe.

Je compléterai bientôt ce dossier sur les mots de passe avec une explication complète sur Keepass, le gestionnaire de mot de passe ouvert et multi-plateformes.

N’hésitez pas à partager vos trucs et astuces pour vos mots de passe en commentaire !

Sources :

Categories
Aide Explication How-To Tutoriel

Haveibeenpwned, vérifiez la sécurité de vos comptes

Aujourd’hui pas une semaine ne passe sans qu’une fuite de donnée ne soit rapportée, la fuite de vos données personnelles dans la nature est une réalité qu’il ne faut pas négliger sous peine d’avoir des gros problèmes.

L’actualité récente nous apprends que les données personnelles sont devenues le nouvel Eldorado; du business model scandaleux des GAFAMS au scandale de Cambrige Analytica, rien n’est plus alléchant pour les malfrats et autres magnats qu’une liste de données personnelles.

Qu’est ce qu’une donnée personnelle ?

Et bien cela peut être tout simplement votre adresse mail privée, votre mot de passe, votre numéro de carte de crédit pour les cas les plus graves. Ces données sont censées être protégées par les prestataires à qui vous les confiez mais l’histoire prouve que bien souvent la sécurité des plateformes ont sont stockées vos données sont défaillantes et en définitive après une attaque informatique fructueuse ces données se retrouvent dans la nature.

Il existe en fait des marchés sur Internet où sont revendues ces données, il faut bien comprendre que ces données sont un atout de choix pour qui est malintentionné, ces données volées peuvent par exemple faciliter le vol de votre identité, la compromission d’autre comptes où par exemple vous auriez utilisé les mêmes identifiants etc…

Vous pouvez retrouver sur cette liste Wikipédia toutes les fuites répertoriées vous constaterez que d’une elles sont nombreuses et deux elles sont massive et régulières tout en impactant toutes sortes d’entreprises quelle que soit leur taille.

Have i been pwned ?

Troy Hunt, un chercheur en sécurité qui est employé de Microsoft et conférencier sur les thématiques de la sécurité à lancé le site Have i been pwned (“ai-je été arnaqué ?” en français).

Ce site permet sur base de votre adresse mail ou de votre mot de passe de vérifier si vos données se retrouvent dans la nature, notez que vous pouvez également vous inscrire afin d’être averti dès que vos identifiants sont repéré par le site.

Que faire si mes données ont fuité ?

Si vous trouvez que vos données ont étés compromises faites ce qui suit :

  • Changez le mot de passe du compte impacté
  • Changez tous les mots de passe identiques au compte compromis
  • Utilisez des mots de passe robustes et sécurisés
  • Utilisez des mots de passe uniques
  • Utilisez un gestionnaire de mot de passe
  • vérifiez à qui vous confiez vos données

Cela devrait limiter l’impact de la brèche vérifiez les informations sur la fuite listée et demandez si vos informations bancaire ne se trouvent pas dans la nature si c’est le cas peut-être vaut-il mieux faire opposition auprès de votre organisme bancaire.

Services connexes :

Logo de Firefox Monitor

Mozilla propose également le service Firefox Monitor, un site sur lequel vous pouvez vérifier vos mails et vous inscrire pour être avertis en cas de fuite de l’une de vos adresses, ce service est gratuit et sans publicités pourquoi s’en priver ?

Logo de Nextcloud

Sur mon cloud qui est basé sur Nextcloud, un projet open-source bien sûr, tous les mots de passe encodés sont automatiquement vérifiés sur Have i been pwned ?, si un mot de passe compromis est encodé l’utilisateur est notifié et le mot de passe refusé.
Ce mécanisme garanti la sécurité vu qu’aucun mot de passe compromis n’est utilisable sur mon cloud.

Voilà j’espère vous avoir appris quelque chose et que cela va vous permettre de mieux sécuriser votre compte, n’hésitez pas à me poser une question en commentaire ou si vous avez une question sur l’accès cloud que je propose dans mes services.

Sources :

Categories
Aide Explication How-To

COVID-19 : Des ressources pour s’informer et s’organiser à distance

Alors que nous assistons à une pandémie sans précédent qui touche très durement l’Europe tout comme d’autres régions du monde et que le confinement se prolonge j’ai pensé utile de vous partager quelques ressources qui peuvent vous aider à premièrement vous informer sur la situation dans le monde et en Belgique mais aussi à organiser votre travail à distance, à vous aider à garder contact avec vos proches à l’aide d’outils libres et respectueux de votre vie privée.

Se tenir informé :

Pour se tenir informé concernant la pandémie il y bien entendu les sources d’information habituelles telles que les journaux mais j’estime que certaines rédactions s’illustrent une nouvelle fois par le misérabilisme, le sensationnel ce qui ne permet pas de garder une distance selon moi nécessaire pour garder les pieds sur terre et ne pas céder à la panique.
Voilà pourquoi je vous conseille de vous référer au site officiel en Belgique pour les informations sur la pandémie COVID-19 :

L’université Johns Hopkins publie également la carte de référence sur la pandémie que vous pouvez consulter ici :

Dernièrement le Centre de Crise belge publie des informations sur son site internet disponible ici :

Notez que vous pouvez également suivre les publications du centre de crise sur Twitter :

Les conférences de presse du centre de crise sont également diffusées sur le site Auvio de la RTBF.

S’organiser à distance :

Avec le confinement il n’est pas toujours aisé de s’organiser que ce soit pour le travail ou pour simplement garder contact avec ses proches…

Heureusement des initiatives gratuites et respectueuses de vos vies privées s’organisent et parmi celles-ci je retiens l’initiative de Chatons.org.

CHATONS est le Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires.

Il rassemble des structures souhaitant éviter la collecte et la centralisation des données personnelles au sein de silos numériques du type de ceux proposés par les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft).

Ce collectif lié à Framasoft propose de nombreux services collaboratifs gratuits, libres et ouverts permettant d’organiser votre travail voire simplement de prendre contact avec vos proches, vous retrouverez tous ces services à cette adresse :

Notez que si vous possédez un compte sur le cloud Octarine.io certains de ses services font double emploi, je vais lister tous mes services dans un autre article séparé.

Chatons.org est une bien belle initiative liée à celle de Framasoft, c’est vraiment inspirant de voir ce genre de propositions fleurir sur le net !

Je vous parlerai prochainement de Framasoft tout comme je vais me renseigner pour qui sait devenir membre de Chatons.org.

Conclusion :

Bien que la situation soit problématique pour tous il est important de garder à l’esprit qu’il existe des sources fiables pour s’informer tout comme des outils respectueux pour organiser votre travail et/ou vos contacts en ces temps de confinement.

Je vous souhaite à tous de rester en bonne santé, soyez prudent et pensez à vos proches et n’hésitez pas à renseigner d’autres services similaires en commentaire !

Merci pour votre attention !

Sources/crédits :

Categories
Aide Explication How-To Tutoriel

NewPipe, Youtube léger sans publicités

Force est de constater que Youtube est l’un des médiums les plus utilisés sur l’Internet, la plateforme fait désormais partie du paysage et c’est parti pour durer. Heureusement Newpipe est un client pour Youtube léger et sans publicités.

Vous l’avez déjà remarqué probablement mais Youtube mise gros pour monétiser sa plateforme; publicités, pistage; rien n’est épargné au visiteur du site qui le parcours sans avoir bien configuré son navigateur.

Sur mobile Youtube a placé encore plus de barrières artificielles, des options payantes par exemple, qui passent difficilement quand on connaît désormais les revenus très élevés de la plateforme.

Et s’il était possible de profiter de Youtube dans son intégralité, sans compromettre sa vie privée et sans publicités intempestives ?

Vous en rêviez et les développeurs de NewPipe l’ont fait : un client Youtube léger, copieux en options et respectueux de votre vie privée.

Fonctionnalités :

L’un des principales raisons de préférer NewPipe à l’application officielle est le respect de votre vie privée, en effet NewPipe n’utilise pas l’API officiele Youtube ni celle de Google Play qui sont propriétaires, elle collecte les informations à partir du site directement.

NewPipe permet également de choisir un codec léger pour économiser votre quota tout comme votre batterie car l’application est très légère; elle n’utilise pas beaucoup de ressources.

Mais ce n’est pas tout; vous pouvez également télécharger les vidéos, les lire en tâche de fond, regarder une vidéo tout en continuant à utiliser votre téléphone via le mode “picture in picture”, importer vos inscriptions aux chaînes, créer une liste de lecture et tout ça sans la moindre publicité ni interruption !

Notez également que NewPipe ne supporte pas que Youtube mais aussi le nouveau Framatube sur lequel je reviendrai bientôt, Soundcloud fait aussi partie des sites compatibles.

Installer NewPipe :

NewPipe est disponible depuis le F-Droid app store, je vous en expliquais son intérêt par ici, vous pouvez le télécharger directement depuis le site F-Droid mais je vous n’obtiendrez pas les mises à jours ce qui sera le cas si vous l’installez depuis F-droid.

Telecharger NewPipe sur F-Droid

Team Newpipe :

La première version de NewPipe est sortie en septembre 2015, son auteur original est Christian Schabesberger.

Le logo NewPipe
Le logo NewPipe

L’application est traduite dans 63 langues, actuellement près de 8 développeurs travaillent de manière bénévole à l’amélioration et au suivi du logiciel, comme je vous l’expliquais ici, les logiciels libres sont fédérés autour de communautés et l’on dénombre pas moins de 413 contributeurs différents pour NewPipe !

Étant donné que l’équipe derrière NewPipe a un haut standard en matière de respect de la vie privée il n’est pas possible de connaître les statistiques d’installation de l’application.

Sources :

Categories
Aide Explication Opinion

Qu’est ce qu’un logiciel libre ?

Sur ce blog j’ai décidé de favoriser les logiciels libres, mais au fond qu’est ce qu’un logiciel libre, pourquoi les recommander et en quoi ce sont d’excellentes alternatives ?

Logo du projet GNU, initiateur du mouvement du logiciel libre.

Définition :

Voici la définition telle que décrite sur la page Wikipédia consacrée aux logiciels libres :

Un logiciel libre est un logiciel dont l’utilisation, l’étude, la modification et la duplication par autrui en vue de sa diffusion sont permises, techniquement et légalement, ceci afin de garantir certaines libertés induites, dont le contrôle du programme par l’utilisateur et la possibilité de partage entre individus.

Mais encore :

Les logiciels libres constituent une alternative à ceux qui ne le sont pas, qualifiés de « propriétaires » ou de « privateurs ». Ces derniers sont alors considérés par une partie de la communauté du logiciel libre comme étant l’instrument d’un pouvoir injuste, en permettant au développeur de contrôler l’utilisateur.

Un logiciel libre est avant tout un mouvement social basé sur les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité, il est souvent confondu avec les logiciels gratuits dits “Freewares” ou “Gratuiciels” alors qu’il s’agit en fait de logiciels propriétaires gratuits dont le code source n’est pas accessible.

Les logiciels libres sont également souvent confondu avec l’open-source mais l’open source décrit des logiciels :

Dont la licence respecte des critères précisément établis par l’Open Source Initiative, c’est-à-dire les possibilités de libre redistribution, d’accès au code source et de création de travaux dérivés. Mis à la disposition du grand public, ce code source est généralement le résultat d’une collaboration entre programmeurs.

Ce qui est important de retenir c’est un logiciel Open-Source n’est pas forcément un logiciel libre mais c’est souvent le cas.

Critères :

Un logiciel libre doit respecter strictement ces critères numérotés de 0 à 3 pour la Free Software Foundation :

  1. la liberté d’exécuter le programme, pour tous les usages ;
  2. la liberté d’étudier le fonctionnement du programme et de l’adapter à ses besoins ;
  3. la liberté de redistribuer des copies du programme (ce qui implique la possibilité aussi bien de donner que de vendre des copies) ;
  4. la liberté d’améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public, pour en faire profiter toute la communauté.

L’accès au code source est une condition d’exercice des libertés 1 et 3.

Intérêt :

Au delà des définitions du logiciel libre il est important de noter que son usage n’a pour l’utilisateur que des bénéfices selon moi :

En effet l’usage de ce type de logiciels est sécurisé par nature, il donne aussi la liberté, via ses formats ouverts, de décider quel logiciel utiliser en totale opposition aux logiciels fermés et propriétaires qui ne donnent que rarement la possibilité d’exporter ses données vers d’autres logiciels ou formats.

Le logiciel libre permet aussi de s’assurer que nos données soient exploitables sur une grande longévité, les logiciels libres sont rarement abandonnés, ils n’ont pas du tout la même dynamique que les logiciels commerciaux qui peuvent par exemple être abandonnés pour des raisons purement économiques.

La communauté est également une part essentielle de l’intérêt des logiciels libres car elle permet l’entraide (finalement ce blog en fait un peu partie non ?), le développement des logiciels qui sont souvent réalisés sur le temps libre des développeurs mais elle participe aussi à la sécurité intrinsèque des logiciels libres car leur code source est ouvert.

Cela signifie que toute personne peut regarder comment fonctionne le logiciel concrètement et cela garanti qu’aucune porte dérobée n’est cachée dans le logiciel ou toute autre surprise désagréable.

Par exemple récemment l’examen du code source de Chromium a permis de mettre à jour un nouveau système de pistage je vous en parle plus en détails ici.

En résumé l’usage du logiciel libre permet de reprendre le contrôle sur vos données et vies numériques.

Exemples :

Les logiciels libres sont en fait partout quelques exemples pour vous le démontrer :

Les logiciels libres sont également des composants critiques de l’infrastructure d’Internet :

  • Apache & Nginx affichent les pages de la majorité des sites que vous visitez.
  • BIND, OpenSSL, Postfix, Git des noms qui vous sont peut-être inconnus mais qui composent nombre des services qui font partie de notre quotidien sur Internet.

Aller plus loin :

Comme je vous l’expliquais la communauté est une partie très importante de l’esprit du logiciel libre, par exemple le réseau Framasoft et la communauté Ubuntu sont très connues en francophonie, la Free Software Foundation, la fondation Mozilla sont d’autres communautés fédérées autour de la même idée qu’un logiciel ne doit pas déposséder ses utilisateurs, bien au contraire !

Sources :

Categories
Aide Explication Opinion Tutoriel

Bien choisir son navigateur

Un navigateur est un logiciel qui interprète le code qui compose les pages internet et les rends lisible pour les humains.

Aujourd’hui internet est devenu un eldorado au niveau des données personnelles, du ciblage publicitaire et les enjeux autour de la vie privée et de nos activités, toujours plus nombreuses en ligne, sont de plus en plus critiques tant certaines entreprises peu scrupuleuses ont la main mise sur Internet et les données personnelles qui y transitent.

C’est en effet au niveau du navigateur que vous encoderez même sans vous en rendre compte énormément de données personnelles, c’est aussi par celui-ci qu’on tentera de vous pister, d’afficher des publicités.

Pour moi le choix d’un navigateur est crucial si l’on un tant soit peu le soucis de conserver l’anonymat et le contrôle au niveau de sa vie privée.

Etat des lieux :

Aujourd’hui le paysage des navigateurs est très largement dominé par Google Chrome et ses dérivés, même le successeur d’Internet Explorer repose désormais sur la même base que Google Chrome : Chromium, le pendant open-source de Chrome.

Il est particulièrement inquiétant de voir la majorité de ces logiciels adopter ce qui, rappelons-le, n’est autre qu’un Spyware.

Google est une filiale d’Alphabet et est avant tout autre chose la plus grande agence publicitaire du monde, une société dont le modèle économique menace les démocraties et les libertés individuelles comme l’a dénoncé récemment Amnesty International.

Il y a pour moi un énorme problème à confier à ce genre de sociétés toutes les données qui transitent par nos navigateurs, heureusement même si elle s’amenuise l’alternative existe toujours : le logiciel libre.

Le seul navigateur qui a la vie privée comme valeur aujourd’hui, qui est un logiciel libre et qui protège ses utilisateurs sans reposer sur Google Chrome est tout simplement Mozilla Firefox.

Là où Google Chrome multiplie les modifications qui semblent menacer la liberté et la vie privée des utilisateurs, Mozilla Firefox est modifié pour mieux protéger la vie privée et les choix des personnes qui lui font confiance.

A mon sens il est plus que jamais grand tant de reprendre la main sur nos données personnelles et un premier changement est de se passer de Google Chrome, lui préférer un logiciel libre qui respecte ses utilisateurs et les standards d’Internet.

Installer Mozilla Firefox

Que vous soyez sur mobile où sur n’importe quelle plateforme Mozilla Firefox est disponible.

Sur Windows le logiciel est très simple a installer et si vous avez suivi mon tutoriel sur Chocolatey vous pouvez l’installer en une seule commande :

choco install firefox -y

Lorsque vous lancerez le logiciel il vous proposera d’importer les données de votre ancien navigateur, la transition est très facile.

Sur mobile cliquez sur l’image pour télécharger directement l’application :

Ce simple changement diminuera déjà significativement les risques et atteintes sur votre vie privée, votre choix est également en faveur d’un logiciel libre qui respecte les standards d’internet et c’est très important.

Aller plus loin :

Installer un autre navigateur , plus respectueux de ses utilisateurs est déjà un grand changement dans vos habitudes et dans le bon sens, mais le configurer correctement est encore mieux, suivez ce lien pour en savoir plus :

Categories
Explication News Opinion

Chrome ID, un tracker de plus dans Google Chrome ?

Depuis très longtemps l’industrie publicitaire a redoublé d’efforts pour pister les internautes quand ils visitent des pages web.

Le but est d’établir des profils précis afin d’afficher des publicités personnalisées sur base des informations que ces sociétés soutirent de vos visites.

Ce pistage généralisé a débuté avec les cookies mais les problématiques liées à la vie privée, les publicités abusives, présentes sur chaque page web quasiment ont forcé de nombreux internautes à les bloquer au travers de modules complémentaires tels que ublock Origin ou encore Privacy Badger rendant ce pistage de moins en moins efficace.

Les régies publicitaires ont alors développé les techniques d’empreintes uniques dites “fingerprinting” visant à identifier votre navigateur de manière unique même si vous disposez d’un bloqueur de publicité et que vous bloquez les cookies.

Ce type de pistage consiste à vous identifier de manière unique en se basant sur la configuration de votre navigateur que vous le vouliez ou non il y a de grandes chances pour que votre “empreinte” soit unique et permette donc de vous pister quelque soit votre choix ou la configuration de votre navigateur.

De nouvelles techniques pour échapper à cette forme de pistage sont alors apparues sous la forme de modules complémentaires tels que Canvas Defender mais également parce que certains navigateurs (Mozilla Firefox & Safari) ont étés modifiés pour rendre inefficaces ces techniques.

C’était évidement sans compter sur l’avidité et le total mépris pour la vie privée des grands acteurs de la publicité en ligne tels qu’Alphabet la maison mère de Google ou bien encore Facebook :

Une nouvelle technique de pistage vient d’être découverte dans le code source de Google Chromium, une version open source de Google Chrome, elle serait en place depuis la version 54 du navigateur.

Cette technique de pistage se base sur la génération d’un identifiant unique lorsque vous installez Google Chrome : le Chrome ID.

Chaque logiciel Google Chrome installé chez un utilisateur génère donc un identifiant unique, une série de caractères qui ressemble à ceci :

X-client-data: CIS2yQEIprbJAZjBtskBCKmdygEI8J/KAQjLrsoBCL2wygEI97TKAQiVtcoBCO21ygEYq6TKARjWscoB

Vous pouvez voir votre google ID dans la section “Variations” en vous rendant sur chrome://version/ dans Google Chrome.

Lorsque l’utilisateur visite un site qui appartient ou inclus des fonctionnalités développées par Google, cet identifiant est renseigné.

Il faut bien comprendre ici que la quasi totalité des sites tiers emploie des fonctionnalités fournies par google, en voici une courte liste :

  • Google Recaptcha
  • Google Maps
  • Google Fonts
  • Google Analytics
  • Etc…

Concrètement vu l’hégémonie des services proposés par Google cela revient à vous pister sur la grande majorité des sites que vous visitez.

De plus si l’utilisateur se connecte à un compte Google cet identifiant unique est lié à son compte Google permettant alors un ciblage publicitaire des plus précis.

Le principal problème pour les utilisateurs de Google Chrome ou de ses dérivés est que cette technique de pistage ne pourra pas être bloquée, ni par un VPN ou un éventuel bloqueur de publicité.

Légalité

Il faut bien comprendre également que ce changement intervient pile au moment ou les cookies et le pistage publicitaire tel que nous le connaissons commencent à être réglementés par notamment le règlement général sur la protection des données au niveau européen.

Je considère que ce changement illustre parfaitement le soucis de sociétés telles que Google de se soustraire à la législation.

Différentes voix s’élèvent et dénoncent ce qui semble être un manquement manifeste au RGPD, car le Chrome ID semble être une donnée personnelle et sa collecte devrait être donc soumise a un consentement préalable tout comme une information claire pour l’utilisateur ce qui n’est bien évidement pas le cas :

Google donne des informations floues sur la destination de cet identifiant que ce soit dans sa documentation ou dans ses commentaires d’autres articles sur le sujet.

En réponse à cet article du site The Register voici ce qu’un porte-parole de Google a expliqué :

L’entête “X-Client-Data” est utilisé pour aider Chrome a tester de nouvelles fonctionnalités avant de les envoyer vers tous les utilisateurs.

L’information contenue dans cette entête reflète soit la variation, ou des test de fonctionnalités dans laquelle une installation de Chrome est inscrite. Cette information nous sert a mesurer des statistiques du coté serveur concernant des larges groupes d’installations; il n’est pas utilisé pour identifier des individus.

Je considère qu’il s’agit d’explications trompeuses sur la vraie nature de cet identifiant.

Conclusion

Comme l’a déjà expliqué le Washington Post dans cet article Google Chrome pose déjà de sérieux soucis de base concernant la vie privée.

Au niveau des alternatives il faut savoir que la quasi totalité des navigateurs disponibles reposent également sur Chromium, le code source sur lequel se base également Chrome.

Même le successeur d’Internet Explorer, Microsoft Edge repose sur Chromium.

Ici seul Mozilla Firefox me semble une alternative valable mais surtout respectueuse de votre privée.

Sources

Categories
Aide Explication Opinion

Qu’est-ce qu’un VPN ?

Un VPN est l’acronyme de “virtual private network” ou en français réseau prive virtuel.

Au niveau du réseau il s’agit d’un tunnel chiffré qui permet à deux points distants d’être connectés de manière sécurisée car le chiffrement garanti la confidentialité des données qui transitent par ce tunnel.

En pratique une entreprise peut donner un accès à son réseau local (qui est séparé d’Internet pour des raisons de sécurité et de confidentialité) à des employés qui font du télé-travail par exemple. Via la connexion VPN l’employé peut accéder aux ressources du réseau local de l’entreprise en toute sécurité, personne ne peut intercepter et déchiffrer les données qui transitent par Internet entre la maison de l’employé et son entreprise.

En raison de la popularité du téléchargement illégal et du soucis grandissant des gens pour la vie privée des sociétés louent des tunnels VPN et garantissent l’anonymat de leur clients dans leurs prospections commerciales.

Ici pas besoin d’explications techniques nécessaire pour démonter ce qui n’est finalement qu’un mensonge gros comme une maison.

Vous le savez peut-être mais beaucoup d’activités sur internet laissent des traces (des méta données telle que “heure de connexion, adresse IP d’origine etc…) et contrairement aux affirmations de ces vendeurs de rêves votre activité de connexion vers le vpn laissera des traces suffisantes pour la justice d’établir des preuves, en effet ce n’est certainement pas le prix modique de votre abonnement mensuel à ces services qui pèsera lourd dans la balance si la justice cherche des preuves vous concernant et contacte l’une de ces sociétés voici ce qu’ils va se passer :

Afin de risquer un coûteux procès et même s’il affirment toujours qu’aucune trace n’est conservé c’est faux et bien entendu ils donneront vos données par peur de perdre beaucoup plus d’argent que s’ils perdent quelques clients, le calcul est très simple en fait jamais l’un de ces fournisseur ne risquerait le moindre problème avec la justice pour un abonnement à 50€ par an.


Donc toutes les promesses de ces fournisseurs d’accès VPN sont 1) fausses car légalement on est obligé de garder des méta données sur vos connexion et 2) jamais ils vont risquer leur business pour vous défendre ça il ne faut pas rêver même si effectivement ils disent le contraire ce sont des pièges à gogos de l’internet.

L’un des seuls véritables moyen d’anonymiser sa navigation et ses activités sur Internet est le réseau décentralisé “Tor”, je vous expliquerai son fonctionnement si vous voulez une prochaine fois.

En France le délai légal de conservation des méta données est de deux ans je pense par exemple.

Voilà en espérant avoir un peu démystifié les choses

Illustration réaliste de ce que sont réellement les VPN (source)