Categories
Aide Explication How-To

Fawkes – Sauver la face face à l’IA

2020 est une année décisive pour l’apprentissage automatique (deep learning) et l’intelligence artificielle (AI). C’est cette année qu’apparaît la vraie démocratisation de l’apprentissage automatique avec des modèles et des algorithmes prêts à l’emploi disponibles sur l’Internet. Les GPUs (processeurs graphiques) sont plus abordables et encore plus disponibles qu’avant, de nouvelles méthodes d’entraînement telles que le “transfer learning” ont même rendu possible de créer de puissants modèles à partir de peu de données.

Mais l’apprentissage automatique plus accessible a aussi des désavantages. Un article récent du New York Times par Kashmir Hill a profilé clearview.ai, un service de reconnaissance faciale en roue libre qui a téléchargé près de 3 milliards de photos de personnes depuis internet pour les utiliser comme modèles afin de construire un système de reconnaissance faciale pour des millions de citoyens sans leur accord ni même les informer de cet usage. Clearview.ai démontre à quel point il est facile de créer des outils invasifs pour monitorer et tracker en utilisant l’apprentissage automatique.

Comment se protéger contre des tiers qui construisent des modèles de reconnaissance faciale qui vont nous reconnaître où que nous allons ? Les régulations peuvent et vont aider à restreindre l’usage de l’apprentissage automatisé mais auront peu d’impact sur les organisations privées, les individus et même les états qui poursuivent des buts similaires.

C’est pour cette raison que le SAND Lab de l’Université de Chicago a développé Fawkes*, un logiciel et un algorithme (fonctionnant sur votre propre ordinateur) qui donne la possibilité aux individus de limiter comment leur propres images peuvent être utilisés pour les tracker. En résumé, Fawkes modifie vos photos personnelles et opère des changements très précis au niveau des pixels de l’image qui sont invisibles à l’œil humain, dans un procédé que est appelé masquage de l’image.

Vous pouvez par la suite utiliser ces photos “masquées” comme vous le feriez habituellement, les partager sur les réseau sociaux, les envoyer à des amis, les imprimer et les afficher comme pour n’importe quelle autre photo. La différence est qui si quelqu’un se base sur l’une de ces photos “masquées” pour construire un modèle de reconnaissance faciale, ce modèle sera faussé et il sera alors impossible de vous reconnaître réellement en se basant sur une vraie photo de vous soumise à ce modèle. Ce système de masque est difficilement détectable par l’œil humain ou une machine et ne produira aucune erreur quand il est utilisé mais faussera complètement les modèles qui seront donc incapable de vous reconnaitre si une “vraie” photo de vous leur est soumise.

Fawkes a été testé de manière extensive dans une variété d’environnements et est à 100 % efficace contre les meilleurs modèles de reconnaissance faciale (Microsoft Azure Face API, Amazon Rekognition & Face++).

Un exemple en image, laquelle de ces deux photos a-t-elle été masquée ?

Télécharger Fawkes et plus d’informations :

Rendez-vous sur le site de Fawkes pour télécharger l’utilitaire qui est disponible sur Linux, Mac et Windows ou pour obtenir encore plus d’information sur cet utilitaire prometteur !

*Fawkes pour Guy Fawkes, personnage dont l’icone du film V pour Vendetta a été reprise par Anonymous.

Sources :

Categories
Aide Entraide Explication How-To News Tutoriel

COVID-19 : Soutenir la recherche avec son PC

Comme je vous l’expliquais ici l’heure est grave et la pandémie provoque confinement, de nombreux décès tout en exacerbant les inégalités sociales de notre société.

Pendant que nous sommes confinés les équipes médicales travaillent sans relâche pour soigner tout le monde et mettre un terme à cette crise.

Cette situation peut nous donner l’impression de ne pas avoir de rôle à jouer mais au contraire le respect des règles de confinement, la prudence et le bon sens sont dans nos mains pour aider à rendre fonctionnelles les mesures actuelles mais vous pouvez faire plus…

Aider la recherche depuis la maison :

Il existe un projet de calcul distribué, l’un des plus connus en fait : Folding@home

Logo FOLDING@HOME

Ce projet permet de partager les ressources de nos ordinateurs fonctionnant sous Windows, Linux ou Mac de manière à aider concrètement des projets de recherche scientifiques.

Concrètement le processeur et la carte graphique de votre ordinateur sont mises à contribution pour calculer des solutions à des problèmes qui calculés de manière distribuée, FOLDING@HOME revient donc à partager une partie de la puissance de son ordinateur avec des centres de recherches situés partout dans le monde, bref aider la communauté scientifique mondiale est a portée de quelques clics…

Et le plus beau dans tous ça c’est qu’il est très simple de s’y mettre !

Installer FOLDING@HOME :

Sous Windows :

Si vous n’avez pas encore Chocolatey, le gestionnaire de paquets sous Windows je vous recommande de lire mon article sur le sujet.

Une fois Chocolatey mis en place installer Folding@Home est très simple une simple ligne de commande dans un shell Powershell Administrateur :

choco install fah -y

Et chocolatey fera le reste pour déployer Folding@Home sur votre pc.

Sinon rendez-vous sur ce lient et suivez les instructions :

Sous Linux :

Suivez ce lien et suivez les instructions pour l’installation express :

Installez bien les trois composants afin de pouvoir contrôler les calcul depuis votre environnement graphique :

  • Le client qui est le composant qui calcule.
  • Le panneau de contrôle qui sert à contrôler les calculs.
  • Le visualiseur, qui permet de visualiser les molécules en cours de calcul.

Sous Mac :

Suivez ce lien et suivez les instructions pour l’installation express :

Une fois que le client est installé il n’est pas nécessaire de configurer quoi que ce soit, Folding@Home va fournir des tâches à votre ordinateur de manière automatique et actuellement les tâches liées au COVID-19 sont prioritaires, concrètement installer ce logiciel revient directement à fournir un coup de main concret à la lutte contre la pandémie.

Sur laptop les calculs ne s’activent que lorsque le portable est branché à son alimentation électrique sans quoi les calculs risqueraient de faire chuter l’autonomie de votre batterie.

Notez que vous pouvez contrôler à tout moment le niveau d’investissement en terme de calculs via cet zone dans l’utilitaire de contrôle Folding@Home :

Choisissez l’intensité des calculs entre “leger”,”moyen” et “Intensif”.

Voilà maintenant installé Folding@Home vous aide à aider concrètement la recherche, bravo !

Rejoignez mon équipe de calcul :

Folding@Home permet de créer des équipes afin de se regrouper et calculer “ensemble”, j’ai créé l’équipe Octarine.io (numéro 262244) que vous pouvez retrouver ici :

Pour me rejoindre c’est simple, spécifiez votre pseudo & le numéro de notre équipe dans le panneau de contrôle du programme :

Onglet “identité” dans les préférence de Folding@Home

Voilà une fois inscrit dans notre équipe, vous êtes fins prêts à apporter votre petite contribution au défis de cette pandémie et d’autres maladies car Folding@Home n’aide pas uniquement concernant le Coronavirus mais pour pas mal de causes, vous pouvez être fiers de vous !

N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires et à me signaler si vous rejoignez l’équipe, bon calculs à tous et prenez soin de vous et de vos proches….

Sources :

Categories
Aide Explication How-To Tutoriel

NewPipe, Youtube léger sans publicités

Force est de constater que Youtube est l’un des médiums les plus utilisés sur l’Internet, la plateforme fait désormais partie du paysage et c’est parti pour durer. Heureusement Newpipe est un client pour Youtube léger et sans publicités.

Vous l’avez déjà remarqué probablement mais Youtube mise gros pour monétiser sa plateforme; publicités, pistage; rien n’est épargné au visiteur du site qui le parcours sans avoir bien configuré son navigateur.

Sur mobile Youtube a placé encore plus de barrières artificielles, des options payantes par exemple, qui passent difficilement quand on connaît désormais les revenus très élevés de la plateforme.

Et s’il était possible de profiter de Youtube dans son intégralité, sans compromettre sa vie privée et sans publicités intempestives ?

Vous en rêviez et les développeurs de NewPipe l’ont fait : un client Youtube léger, copieux en options et respectueux de votre vie privée.

Fonctionnalités :

L’un des principales raisons de préférer NewPipe à l’application officielle est le respect de votre vie privée, en effet NewPipe n’utilise pas l’API officiele Youtube ni celle de Google Play qui sont propriétaires, elle collecte les informations à partir du site directement.

NewPipe permet également de choisir un codec léger pour économiser votre quota tout comme votre batterie car l’application est très légère; elle n’utilise pas beaucoup de ressources.

Mais ce n’est pas tout; vous pouvez également télécharger les vidéos, les lire en tâche de fond, regarder une vidéo tout en continuant à utiliser votre téléphone via le mode “picture in picture”, importer vos inscriptions aux chaînes, créer une liste de lecture et tout ça sans la moindre publicité ni interruption !

Notez également que NewPipe ne supporte pas que Youtube mais aussi le nouveau Framatube sur lequel je reviendrai bientôt, Soundcloud fait aussi partie des sites compatibles.

Installer NewPipe :

NewPipe est disponible depuis le F-Droid app store, je vous en expliquais son intérêt par ici, vous pouvez le télécharger directement depuis le site F-Droid mais je vous n’obtiendrez pas les mises à jours ce qui sera le cas si vous l’installez depuis F-droid.

Telecharger NewPipe sur F-Droid

Team Newpipe :

La première version de NewPipe est sortie en septembre 2015, son auteur original est Christian Schabesberger.

Le logo NewPipe
Le logo NewPipe

L’application est traduite dans 63 langues, actuellement près de 8 développeurs travaillent de manière bénévole à l’amélioration et au suivi du logiciel, comme je vous l’expliquais ici, les logiciels libres sont fédérés autour de communautés et l’on dénombre pas moins de 413 contributeurs différents pour NewPipe !

Étant donné que l’équipe derrière NewPipe a un haut standard en matière de respect de la vie privée il n’est pas possible de connaître les statistiques d’installation de l’application.

Sources :

Categories
Aide Explication How-To Tutoriel

F-Droid, apps libres sur votre mobile

Les logiciels libres sont vraiment intéressants, je vous en parlais ici mais concrètement très peu de logiciels libres sont disponibles sur le Play Store, le magasin d’applications “officiel” de Google.

Heureusement il existe des alternatives et pour les logiciels libres sous Android F-Droid est incontournable.

Présentation :

F-Droid est un dépôt de logiciels libres fonctionnant sur Android, F-Droid est maintenu par F-Droid Limited, une compagnie Anglaise dédiée au support du dépôt et de son application.

Toutes les applications sont accessibles via le site F-Droid situé ici mais vous pouvez également utiliser une application qui donne accès aux logiciel et permet de les mettre très facilement à jour.

F-Droid est donc une communauté du logiciel libre dédiée à Android.

Installation :

Il est bien plus pratique d’installer l’application en suivant ce lien ou en scannant le QR code :

Notez que par défaut l’installation d’applications de sources inconnues est bloquée sous Android pour la débloquer il faudra soit autoriser l’application Sous Android 9 & 10.
Sinon se rendre dans les paramètres du téléphone puis dans la section Sécurité chercher “autoriser l’installation depuis une source inconnue“.

Notez qu’il faut toujours s’assurer de l’origine de telles applications avant de les installer.

Une fois que F-Droid est présent sur votre téléphone vous avez accès à des milliers d‘applications libres, gratuites donc mais sans pistage ni publicités !

Apps indispensables :

Simple Apps, une suite d’applications simples et fonctionnelles qui comprends un agenda, un gestionnaire de contacts, .

Mais c’est aussi plein d’autres applications sympas :

En utilisant ces applications vous vous assurez de leur gratuité mais également de la pérennité de vos données car aucun pistage ne sera fait sur vos usages et vous conserverez vos droits sur vos données, que demander de plus ?

Sources :

Categories
Aide Explication Opinion

Qu’est ce qu’un logiciel libre ?

Sur ce blog j’ai décidé de favoriser les logiciels libres, mais au fond qu’est ce qu’un logiciel libre, pourquoi les recommander et en quoi ce sont d’excellentes alternatives ?

Logo du projet GNU, initiateur du mouvement du logiciel libre.

Définition :

Voici la définition telle que décrite sur la page Wikipédia consacrée aux logiciels libres :

Un logiciel libre est un logiciel dont l’utilisation, l’étude, la modification et la duplication par autrui en vue de sa diffusion sont permises, techniquement et légalement, ceci afin de garantir certaines libertés induites, dont le contrôle du programme par l’utilisateur et la possibilité de partage entre individus.

Mais encore :

Les logiciels libres constituent une alternative à ceux qui ne le sont pas, qualifiés de « propriétaires » ou de « privateurs ». Ces derniers sont alors considérés par une partie de la communauté du logiciel libre comme étant l’instrument d’un pouvoir injuste, en permettant au développeur de contrôler l’utilisateur.

Un logiciel libre est avant tout un mouvement social basé sur les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité, il est souvent confondu avec les logiciels gratuits dits “Freewares” ou “Gratuiciels” alors qu’il s’agit en fait de logiciels propriétaires gratuits dont le code source n’est pas accessible.

Les logiciels libres sont également souvent confondu avec l’open-source mais l’open source décrit des logiciels :

Dont la licence respecte des critères précisément établis par l’Open Source Initiative, c’est-à-dire les possibilités de libre redistribution, d’accès au code source et de création de travaux dérivés. Mis à la disposition du grand public, ce code source est généralement le résultat d’une collaboration entre programmeurs.

Ce qui est important de retenir c’est un logiciel Open-Source n’est pas forcément un logiciel libre mais c’est souvent le cas.

Critères :

Un logiciel libre doit respecter strictement ces critères numérotés de 0 à 3 pour la Free Software Foundation :

  1. la liberté d’exécuter le programme, pour tous les usages ;
  2. la liberté d’étudier le fonctionnement du programme et de l’adapter à ses besoins ;
  3. la liberté de redistribuer des copies du programme (ce qui implique la possibilité aussi bien de donner que de vendre des copies) ;
  4. la liberté d’améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public, pour en faire profiter toute la communauté.

L’accès au code source est une condition d’exercice des libertés 1 et 3.

Intérêt :

Au delà des définitions du logiciel libre il est important de noter que son usage n’a pour l’utilisateur que des bénéfices selon moi :

En effet l’usage de ce type de logiciels est sécurisé par nature, il donne aussi la liberté, via ses formats ouverts, de décider quel logiciel utiliser en totale opposition aux logiciels fermés et propriétaires qui ne donnent que rarement la possibilité d’exporter ses données vers d’autres logiciels ou formats.

Le logiciel libre permet aussi de s’assurer que nos données soient exploitables sur une grande longévité, les logiciels libres sont rarement abandonnés, ils n’ont pas du tout la même dynamique que les logiciels commerciaux qui peuvent par exemple être abandonnés pour des raisons purement économiques.

La communauté est également une part essentielle de l’intérêt des logiciels libres car elle permet l’entraide (finalement ce blog en fait un peu partie non ?), le développement des logiciels qui sont souvent réalisés sur le temps libre des développeurs mais elle participe aussi à la sécurité intrinsèque des logiciels libres car leur code source est ouvert.

Cela signifie que toute personne peut regarder comment fonctionne le logiciel concrètement et cela garanti qu’aucune porte dérobée n’est cachée dans le logiciel ou toute autre surprise désagréable.

Par exemple récemment l’examen du code source de Chromium a permis de mettre à jour un nouveau système de pistage je vous en parle plus en détails ici.

En résumé l’usage du logiciel libre permet de reprendre le contrôle sur vos données et vies numériques.

Exemples :

Les logiciels libres sont en fait partout quelques exemples pour vous le démontrer :

Les logiciels libres sont également des composants critiques de l’infrastructure d’Internet :

  • Apache & Nginx affichent les pages de la majorité des sites que vous visitez.
  • BIND, OpenSSL, Postfix, Git des noms qui vous sont peut-être inconnus mais qui composent nombre des services qui font partie de notre quotidien sur Internet.

Aller plus loin :

Comme je vous l’expliquais la communauté est une partie très importante de l’esprit du logiciel libre, par exemple le réseau Framasoft et la communauté Ubuntu sont très connues en francophonie, la Free Software Foundation, la fondation Mozilla sont d’autres communautés fédérées autour de la même idée qu’un logiciel ne doit pas déposséder ses utilisateurs, bien au contraire !

Sources :