Categories
Aide Entraide Explication

Echap – Informer pour mieux lutter

L’émergence des technologies, leur démocratisation a de quoi nous réjouir vu l’impact positif et pratique qu’elles peuvent apporter dans nos vies respectives, malheureusement ces mêmes technologies peuvent être détournées et utilisées à des fins moins raisonnables et bien plus contestables. Que ce soit par des organismes ou des individus l’usage des technologies se doit d’être correctement encadré pour prévenir et lutter contre les dérives.

On y pense peut-être pas souvent mais ces mêmes technologies peuvent être détournées dans le cadre des violences faites au femmes, pour les prévenir et les combattre il existe heureusement différentes initiatives et j’aimerais vous parler de l’une d’entre elles…

Echap – Association de lutte contre l’utilisation de la technologie dans les violences faites aux femmes

J’ai entendu parler d’Echap via Twitter, cette association française loi 1901 est constituée de hackers féministes qui assistent les organisations luttant contre les violences faites aux femmes et focalise ses actions autour de trois axes :

  • l’animation d’ateliers autour de ce sujet ;
  • la création et mise à jour de documentation ;
  • le soutien en terme d’analyse et de solutions sur des cas d’utilisation abusive de la technologie.

Echap met également à disposition des ressources qui permettent aux victimes et aux structures en place de lutter concrètement contre certaines formes de violences qui sont liées aux technologies contemporaines telles que les téléphones intelligents, Gmail ou encore d’autres réseaux sociaux.

Par exemple vous pourrez vous informer au sujet de :

Et bien d’autres ressources instructives que vous trouverez directement sur leur site internet :

Voilà je voulais simplement parler de ce sujet car c’est très important d’en parler, c’est un sujet encore tabou mais encore malheureusement d’actualité.

Aborder les violences faites aux femmes c’est un premier pas vers la prévention, un premier pas compliqué mais salvateur, protegez-vous, protégez les autres; soyez vigilants et ouverts.

Parce que finalement, ici comme ailleurs, prévenir c’est un peu guérir.

J’ajoute une ressource pour aborder ces sujets en Belgique, un site et un numéro gratuit pour en parler :

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image